Photos Vidéos Téléchargements Accès Membres
AccueilL'Unapei 66 › L'Unapei 66
Les Handicaps Mental, Cognitif et Psychique
Quelles définitions pour ces trois types de Handicaps ?
 
Les distinctions entre handicaps mental, cognitif et psychique ne sont pas évidentes, notamment pour des non-spécialistes.
 
Le handicap peut être défini pour un individu comme la conséquence de déficiences ou de troubles sur la réalisation d’activités ou sur la participation à la vie en
société, dans un environnement donné.
 
Des handicaps explicitement pris en compte dans la loi du 11 février 2005
Article 2 : « constitue un handicap (...) toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ».
 
Ainsi, le handicap mental peut se définir comme la conséquence d’une déficience intellectuelle. Cette dernière peut être considérée comme une capacité plus
limitée d’apprentissage et un développement intellectuel significativement inférieur à la moyenne. Il se traduit par des difficultés plus ou moins importantes
de réflexion, de conceptualisation, de communication, de décision, etc.
 
Le handicap cognitif est la conséquence de dysfonctionnements des fonctions cognitives1 : troubles de l’attention, de la mémoire, de l’adaptation au changement, du langage, des identifications perceptives (gnosies) et des gestes (praxies). Le handicap cognitif n’implique pas de déficience intellectuelle mais des difficultés à mobiliser ses capacités.
 
Le handicap psychique est la conséquence de troubles psychiques2 invalidants. Comme le handicap cognitif, le handicap psychique n’implique pas de déficience intellectuelle. Il est caractérisé par une alternance d’états psychiques calmes ou tendus et par des difficultés à acquérir ou à exprimer des habiletés psychosociales, avec des déficits d’attention et des difficultés à élaborer et suivre un plan d’action. Il peut donc notamment se traduire par des angoisses, des troubles cognitifs (mémorisation, attention, capacités d’organisation, d’anticipation, adaptation au contexte de la situation) et des difficultés dans la relation à autrui et la communication.
 
Si ces définitions permettent d’approcher de manière concrète et organisée les situations désignées par les termes de handicaps mentaux, cognitifs et psychiques, elles ne doivent pas cacher la grande variété des situations individuelles.
En effet, l’existence de différents degrés de sévérité ou de différentes formes d’un même trouble, l’âge de l’individu au moment de l’apparition des troubles, l’influence du milieu social et de l’entourage, ou encore le cumul de plusieurs déficiences sont autant d’exemples de facteurs déterminants qui font de chacun un cas unique
 
Des Handicaps répandus mais complexes à caractériser ...
 
L’enquête « Handicap - incapacités - dépendance » (HID) menée en 1999 par l’Insee ne permet pas de distinguer les handicaps mentaux, cognitifs et psychiques au sein de la population française.
Une analyse agrégeant l’ensemble des déficiences et des incapacités qui s’y rapportent, permet en revanche
d’estimer :
          qu’environ 16% des Français seraient concernés par ces types de handicaps (9,3% avec des difficultés légères, 5,6% avec des difficultés moyennes et 0,9% avec des difficultés importantes) ;
          que 62% des personnes ainsi identifiées auraient au moins une déficience associée (motrice, viscérale ou métabolique, auditive, voire visuelle).
 
... et une population très large qui bénéficierait d'une meilleure prise en compte de ces handicaps
 
Il est aujourd’hui communément admis que les difficultés rencontrées par les personnes ayant un handicap mental, cognitif ou psychique nous éclairent sur ceux de nombreuses autres catégories d’usagers non considérés comme handicapés. Il s’agit notamment des personnes :
          ♦ âgées
          ♦ illettrées
          ♦ ne connaissant pas un lieu ou une ville donnée et les fréquentant pour la première fois,
          ♦ stressées/déstabilisées par une situation imprévue,
          ♦ étrangères (touristes notamment) ne maîtrisant pas nécessairement notre langue (ni mêmenotre alphabet),
          ♦ etc.
 

Quelles difficultés concrètes derrière les définitions médicales ?

Les origines des différents handicaps traités ici sont très nombreuses et très différentes les unes des autres. En revanche, les situations de handicap que rencontrent les personnes ayant un handicap mental, cognitif ou psychique sont très similaires.

Une situation de handicap apparaît lorsqu’il y a inadéquation entre les aptitudes d’un individu et son environnement.
Ces situations de handicap peuvent donc être rencontrées par des personnes handicapées comme par des personnes dites «valides», du fait d’un environnement inadapté à leurs besoins et à leurs capacités (utilisation d'un automate dans une gare par une personne agée, lecture d’un plan de ville par un touriste, etc.).
 
Ainsi, les personnes ayant un handicap mental, cognitif ou psychique rencontrent, du fait d’une limitation intellectuelle ou de difficultés à mobiliser leurs capacités
intellectuelles, un ensemble de difficultés communes, engendrant des besoins similaires en matière d’accessibilité (cf rubrique éponyme, en 6é rang sur la page d'accueil du présent site).
 
Les difficultés de ces personnes, qui varient d’un individu à l’autre, peuvent être liées à l’une des cinq causes suivantes :
         ♦ une émotivité et une sensibilité au stress supérieures à la moyenne;
         ♦ des difficultés pour comprendre les codes sociaux et les émotions d’autrui;
         ♦ des capacités d’analyse réduites ou difficiles à mobiliser;
         ♦ des difficultés de repérage spatio-temporel et de prise d’information ;
         ♦ des difficultés face à l’imprévu ou à l’inconnu.



Les Handicaps Mental, Cognitif et Psychique
Les Handicaps Mental, Cognitif et Psychique
Adapei 66 500, rue Louis Mouillard - BP 10074
66050 Perpignan Cedex
Tél. 04 68 67 32 22
Fax 04 68 67 36 30

Affiliée à l'Unapei L.-R et à l'Unapei. Reconnue d'utilité publique.
Suivez-nous Facebook

L'Unapei 66
Les actions
Les réseaux
Etablissements & services
Fiches diverses (Contentieux, mutuelle, cartes priorité, aide au répit ...)
Instances : MDPH - CDAPH - ARS
Protection juridique
Ressources - Allocations - PCH
Aide sociale - Récupération - Reste à vivre
Epargne
Sigles - Adresses utiles
Actualités
HANDICAPS INTELLECTUELS
Liens