Photos Vidéos Téléchargements Accès Membres
AccueilACCESSIBILITÉ › HANDICAPS INTELLECTUELS
Les 10 préconisations et engagements de l'UNAPEI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour télécharger ce recueil ....cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le contexte

Le contexte législatif la loi de 2005 et la Convention des Nations Unies

signée et ratifiée par la France en 2010.

 

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la

participation et la citoyenneté des personnes avec handicap a créé une

dynamique en faveur de l’accès « à tout pour tous ».

 

Ce principe s’adresse bien à toutes les personnes, quel que soit le type de

handicap, et concerne tous les aspects de la vie du citoyen.

 

La Convention des Nations Unies pour les droits des personnes avec un

handicap réaffirme ce même principe puisque le texte pose l’accessibilité

comme l’un des principes généraux, au même titre que la dignité,

la participation et l’intégration pleine et effective à la société, la non-

discrimination et l’égalité des chances.

 

Un manque de disposition pour le handicap intellectuel.

 

Si un certain nombre de dispositions réglementaires et d’initiatives existent

concernant les handicaps moteur, visuel et auditif, c’est loin d’être le cas

pour le handicap intellectuels.

 

Deux raisons essentielles peuvent expliquer ce retard :

 

     - la méconnaissance de la déficience intellectuelle et des

conséquences qu’elle génère,

 

     - la difficulté à concevoir des normes et des dispositifs concrets

susceptibles d’en réduire les conséquences.

 

A ce jour, aucune action n’a été menée au niveau national pour y

remédier.

 

Des actions locales commencent à émerger, reposant sur la capacité

d’innovation et les bonnes pratiques d’acteurs publics et privés.

 

Ces actions sont menées en étroite collaboration avec les associations

affiliées à l’Unapei auprès de mairies, établissements municipaux, réseaux

de transport, grande distribution, établissements culturels et associations

sportives.

 

Le pictogramme S3A, une initiative de l’Unapei proposée sur tout le

territoire

.

L’Unapei a créé dès 1998, le pictogramme S3A - symbole d’Accueil,

d’Accompagnement et d’Accessibilité - afin d’inciter les établissements

accueillant du public à prendre en compte les besoin spécifiques des

personnes avec handicap intellectuel en matière d’accessibilité.

 

Ce symbole, apposé dans les lieux accueillant du public, garantit une

meilleure information sur les services bqu’elles peuvent y recevoir.

 

La méthode du « Facile à lire et à comprendre ».

 

La méthode du « Facile à lire et à comprendre » a été mise au point en

2009 dans le cadre d’un projet européen orchestré par Inclusion Europe

(association européenne des personnes avec handicap intellectuel et leurs

familles) avec l’implication de neuf partenaires représentant les personnes

avec handicap.

Pour la France, l’association Nous Aussi (Association Française des

Personnes avec handicap Intellectuel) et l’Unapei ont participé aux

travaux.

 

La méthode définit les règles pour rendre les informations écrites,

électroniques, et audiovisuelles accessibles aux personnes avec handicap

intellectuel.

 

Exemple de traduction : Discours de politique générale du Premier Ministre

 

http://www.unapei.org/Le-discours-de-politique-generale.html

 

 

Pour accéder à la dernière page : cliquez sur le pictogramme S3A > 

 

Adapei 66 500, rue Louis Mouillard - BP 10074
66050 Perpignan Cedex
Tél. 04 68 67 32 22
Fax 04 68 67 36 30

Affiliée à l'Unapei L.-R et à l'Unapei. Reconnue d'utilité publique.
Suivez-nous Facebook

L'Unapei 66
Les actions
Les réseaux
Etablissements & services
Fiches diverses (Contentieux, mutuelle, cartes priorité, aide au répit ...)
Instances : MDPH - CDAPH - ARS
Protection juridique
Ressources - Allocations - PCH
Aide sociale - Récupération - Reste à vivre
Epargne
Sigles - Adresses utiles
Actualités
HANDICAPS INTELLECTUELS
Liens